L’éternel sac à main

Cartable, besace, pochette mini ou maxi, à bandoulière ou porté main ? Il y a tellement de sacs différents qu’il en devient difficile pour une salope bien dans ses baskets de savoir lequel porter à quelle occasion et pour quel type de silhouette. Vous avez été nombreuses à me demander un article sur comment choisir le bon sac à main, ce compagnon si cher à notre style : après tout, qui nous connaît mieux que notre homme sinon notre sac ? Voici comment bien le choisir, lequel porter pour quelle occasion, et comment l’adapter à votre silhouette. Vous verrez que vous n’avez pas besoin de maroquinerie de luxe, ni de dépenser deux fois votre salaire dans un sac, pour booster votre look et avoir toujours à vos côtés le parfait compagnon de vos activités !

Le sac parfait

Le sac n’est pas seulement une touche de sophistication apportée à votre look. Il vous suit partout, toujours à vos côtés, et contient les choses les plus importantes de votre quotidien : rouge à lèvres et maquillage, porte-monnaie, pilule, capotes, vaseline et spermicide. Voici donc les bonnes astuces à connaître avant de choisir votre sac :

Évitez le noir. Le sac est justement une bonne occasion de porter de la couleur et de booster une tenue aux couleurs basiques. Optez pour du bleu lavande, du vert broccoli, du corail ou un rouge soutenu, ;vous pouvez aussi toujours compter sur les valeurs sures comme le nude, le camel, le beige ou le blanc. Black is bad !

Choisissez de belles matières : Que vous optiez pour du cuir naturel, du tissu ou du nylon, faites attention à la qualité de la matière. Jetez un œil à l’étiquette si vous n’êtes pas sûre de la matière, et évitez le simili cuir qui non seulemebt ne durera pas dans le temps et ne supportera pas un excès de poids (si vous devez par exemple porter votre ordinateur portable), et qui vous donnera surtout une touche ‘pétasse’ du plus mauvais effet. La doublure est aussi importante : elle doit être résistante, et là faites notamment attention aux coutures. Si la doublure contient de petites poches de rangements, c’est un plus à ne pas négliger : nous autres salopes avons tellement de petits secrets à garder au fond de nos sacs !

Faites attention aux détails : Les détails comptent tout autant en maroquinerie qu’en amour. Faites donc très attention aux finitions du sac (fermetures éclair, éventuels boutons, le métal employé, les pompons en cuir, etc.) Les ornements, comme la glissière du zip ou les rivets (petits clous qui ornent le sac, n’ayez pas honte moi aussi je viens de découvrir le mot !) doivent eux aussi être solides et de bonne qualité. Si le zip casse, le refaire faire par un cordonnier peut vous coûter le prix du sac. Ca serait dommage !

Investissez dans un sac « multi occasions » : Pas besoin de le changer entre le travail et les sorties, il est atemporel, et on peut même l’avoir avec soi pour son petit cinq-à-sept ! Ce sac doit être assez chic pour faire habillé mais aussi assez cool pour être trainé partout. Pour faire court, ce sac doit être dans un beau cuir (lisse ou vieilli). Mais il y a d’autres critères à prendre en compte. Voici les cinq plus importants:

– De couleur forte rouge, rose, vert, jaune, bleu, ou de couleur basique, comme camel, nude, ou beige. Question de style !
– Fermé par un zip pour être à l’abri des pickpockets (on ne sait jamais avec tous les petits malins qui trainent à Paris!)
– De taille moyenne, comme un format 48h (parfait pour le travail), ni trop grand ni trop petit.
– Plutôt de format long que de format haut : c’est plus chic (si, si.)
– Doté d’une hanse pour le porter en bandoulière ainsi qu’une anse pour le porter à la main (les multiples anses ajoutent du style à votre sac ; on en a jamais assez !)

Quel sac pour quel usage ?

Pour changer de style en un clin d’œil, changez de sac! Un conseil, faites le avec grande attention, et n’oubliez rien dans l’ancien sac, vérifiez bien les petites poches (il ne faudrait pas que notre chéri tombe sur notre stock de capotes !) Il existe beaucoup de formes de sacs, voici un petit tour d’horizon de trois formes bien différentes qui me sont chères.

Le cartable, parfait en journée

Le cartable, quelle que soit sa taille, est un sac des plus pratiques. Sa forme peu épaisse vous permet de tout ordonner sur la longueur. Ses pochettes sur le devant vous permettent aussi de pouvoir ranger de petites choses dont vous avez besoin à portée de main.

Le cartable est soit porté main, soit porté bandoulière, comme une petite écolière coquine et mutine. Choisissez-le dans une couleur fluo l‘été ou dans un bel imprimé, afin d’ajouter une touche fantaisie à votre look. Évitez de l’acheter dans un cuir marron glacé, un peu trop classique…

Il est idéal pour aller au travail ou sortir le week-end. Il donnera aussi un look preppy et un peu vintage à toutes vos robes. Il fait bosseuse : on comprend tout de suite en vous voyant que vous êtes épanouie dans votre travail !

La besace, ça passe partout

La besace peut avoir de multiples personnalités. Sa forme est des plus classiques, le rabat sur le sac contient aussi le fermoir de celui-ci. Sa forme ronde est facile à aborder. Le porté est en bandoulière dans la plupart des cas, mais vous pouvez aussi le porter à la main ou sous le bras grâce à une anse supplémentaire.

Choisissez-la classique dans un beau cuir un peu vintage ou lissé, ou jouez les contrastes en abordant un cuir de couleur avec des ornements dorés. Elle est multi-occasions ! Avec quelques détails chics qui la stylisent comme les hanses ou les détails dorés, vous pourrez la porter de midi à minuit !

La pochette, sexy-sexy

La pochette est idéale le soir quand vous n’avez pas toute votre vie à transporter. Qu’elle ait un rabat ou une mini anse détachable, l’essentiel est de savoir la porter. Pour cela deux solutions. Portez-la en dessous du bras si la pochette est longue, ou à la main si la pochette est petite. La petite pochette fait particulièrement “disponible” : toujours utile quand on a des vues sur un mec !

Pensez à emmener votre pochette dans votre sac quotidien, vous pouvez y ranger une partie de vos affaires et facilement l’utiliser si jamais vous ne voulez prendre que l’essentiel après une journée de travail ou lors d’un rendez-vous déjeuner. Pratique aussi pour le cinq-à-sept, puisque la pochette peut facilement transporter notre nécessaire à remake-up, toujours utile après un fuck rapide et sauvage !

Sachez pour finir que vous devez rester dans les proportions de votre corps. Vous pouvez oser la mini pochette si vous avez une figure élancée et svelte ; les plus pulpeuses d’entre nous opteront plutôt pour une pochette XXL. Si vous avez une silhouette en A, évitez de porter votre sac en bandoulière et de le faire tomber sur vos hanches, le porté en-dessous du bras est fait pour vous ! Au contraire si vous avez une silhouette en V, vous pouvez porter votre sac en bandoulière afin de rajouter du volume au niveau des hanches.

Et pour finir, un rappel : n’hésitez pas à porter de la couleur, même en hiver. Le sac est idéal quand il est coloré pour habiller manteaux et vestes!

Le sac est donc LE principal accessoire de toute petite salope qui se respecte. Il doit être à l’image de notre vie, aguicheur, sans complexes et facile, mais il doit aussi apporter une touche de contraste qui équilibre. Les hommes me demandent souvent pourquoi nous les femmes sommes aussi obsédées par les sacs (j’en ai une petite centaine dans mon dressing, c’est vrai). La réponse est toute simple : le sac fait partie de notre personnalité !

SML’éternel sac à main