Lipstick fever

Qu’on se le dise, on adore toutes le maquillage, et la carte gold chez Sephora est notre seuil à ne pas dépasser, sous peine d’être traitée d’ « acheteuse compulsive » ; ben ouais, on est pas des salopes pour rien !

Dans la famille make-up, je demande la reine-mère : madame rouge à lèvres, c’est elle qui me fait dépenser des sommes astronomiques à chaque fois. Toutes marques confondues, très (trop) souvent quand je rentre dans un magasin je cours vers mes tubes de l’hiver en ce moment.

Et pourquoi pas vers le fond de teint, ou l’anti-cerne comme tout le monde en cette période me direz-vous ? N’existe-t-il donc pas une saisonnalité de la salope, comme pour l’abricot ou le bar de ligne ?
Et bien non ! Car si vous me connaissez un peu, vous savez que quelque soit la saison, j’aime les rouges à lèvres qui flashent. De plus, ça met un peu de couleurs dans ces journées maussades ou à 10h t’as l’impression qu’il est 20h. Et on ne sait jamais en quelle saison on peut tomber sur le prince charmantissime !

Toujours dans mon sac a main, dans ma boite à gant, dans mes poches de manteaux, des petits tubes partout! (c’est comme ça que j’ai perdu un rouge a lèvres MAC au passage, il y a 1an je le cherche toujours dans mes cachettes secrètes. Mais bonne nouvelle j’ai retrouvé un kiko perdu depuis 6 mois dans une veste de soirée! ) Ouf !

Bon, vous l’aurez compris, je pense : je mange, bois, me balade, travaille (ne dors pas encore) rouge a lèvres. Je laisse mes traces un peu partout, en ce moment, c’est sur mes mouchoirs (fu** you la grippe) … Alors même si je n’ai plus de place pour ranger ma petite collection par couleur, (oui quand t’as un rangement make up tu cherches les bonnes combinaisons de couleurs pour aller plus vite le matin, un peu comme Mastermind) j’en fais quand même! Faut dire qu’en bonne salope, j’adore les jeux d’intelligence !

Quand j’ai reçu ces petites nouveautés que sortaient ELF récemment (et pour celles qui veulent se la jouer intello j’ai vérifié, leurs magouilles en Afrique à ELF, c’est fini !) et je me suis empressée de regarder tous les swatchs possibles sur le net! À première vue, ça me paraissait pas mal niveau teintes et en terme de tenue. je restais cependant perplexe, car ce sont des rouges a lèvres hydratants. Hydratant, pour moi est égale à une tenue plus que médiocre. Mais aussi application pas terrible, même si tu sors le pinceau et que tu fais ça bien, ça fini souvent à la truelle cette histoire. Le pourquoi du comment je voue un culte aux rouges a lèvres mats (et aux hommes mats aussi hihihi) !

Ces petits nouveaux bébés ont fait un petit carton outre atlantique.

De plus, ils sont de la gamme Studio, la meilleure pour moi chez E.L.F en terme de rapport qualité/prix.

Marque, dans laquelle on y retrouve parfois des dupes de Make Up Forever ou autres grandes marques, en poudre ou en pinceau. C’est cela qui m’intéresse moi (avec la littérature russe et la physique subatomique)…, ayant l’impression de vendre ma famille entière a chaque fois que j’achète un nouveau rouge a lèvres, au moins cette fois, ce ne sera que le chat (que je vais devoir vendre, c’est une blague les cat-lovers !!)

Comme vous le savez donc : E.L.F est une marque qui regorge de make-up à petits prix. À chaque nouvelle gamme, c’est un point en plus que je leur donne, ils s’améliorent vraiment sur certains produits, toujours à des prix plus que raisonnables. Mais alors sur ce coup-là, je leur tire mon chapeau (de paille) !

Faites place aux new rouges à lèvres hydratants et ultra-pigmentés de la gamme Studio.

ELF-rouge-hydratant-studio-5

Y-sont-y-pas-beaux ?

 

POURQUOI JE LES AIME ?

– Packaging canon ( Même si je les jette systématiquement à la poubelle, je n’avais pas l’habitude que ELF fasse attention à ce genre de détails. )

– La composition : Enrichi en karité et en vitamines A, C, et E ce qui hydrate (genre vraiment) vos lèvres en plus de les nourrir. On en mangerait (mais attention, faut pas).

– Des teintes ultras colorées, allant du nude, en passant par le rouge vif au fushia pour toutes les carnations

– Les pigments : En règle générale toutes les couleurs flashy sont très pigmentées, ce qui assez dingue pour des rouges a lèvres hydratants. Attention cependant au nude (party in the buff) qui pour moi, ayant les lèvres déjà pigmentées n’est pas assez opaque. (mais je l’aime quand même va)

– Le raisin qui glisse tout seul. C’est bête pour certaines, mais parfois j’ai les lèvres tellement sèches que je m’inflige presque de me mettre un matt. C’est mission glaçon contre peau assurée (ouille ouille ouille). Ici pas besoin de vaseline (ça me changera du reste de mes journées), ça glisse tout seul et surtout ça MARQUE en un seul passage (là par contre, COMME le reste de mes journées).

– Son petit prix de 4 euros pièce. Je me dois de citer ce prix! Un des éléments clefs de la marque! C’est le genre accessible à toutes, et si on se sent « cray-cray » de la CB on peut même commander toute la collection pour le prix d’un rouge a lèvres de luxe.

Voili voilou !

SMLipstick fever